A propos

 
Capitale: Praia(Santiago)
Langue : Portugais,
Créole capverdien

Alphabet : Voir la carte

Superficie : 4 033 km2
Population totale : 538 500
Densité : 133 hab / km2

Devise : Escudo capverdien (CVE)
1 euro ~ 110 CVE
100 CVE ~ 0.90 euro

Fuseau Horaire :
– 2h00

Domaine internet : .cv

Indicatif Tél. :  + 238

Fête Nationale le 5 juillet
(Dia da Independência)

Infos pratiques

–> Généralités du climat :
Du nord au sud, le Cap-Vert est constamment exposé aux alizés. Il y a deux saisons : la saison des pluies entre juillet et octobre et la saison sèche de novembre à juin avec un vent particulièrement présent entre décembre et mars.
La saison humide, avec des pluies fréquentes, est à éviter si l’on veut apprécier la beauté des îles. Profitez de la saison sèche (avril-juin) avec de belles lumières ou si vous êtes fan de surf, privilégiez les mois de décembre à février avec des vents soutenus. La moyenne des températures est agréable tout au long de l’année, et varie entre 20 et 28 °C.

–>  Formalités :
Les autorités capverdiennes exigent que le passeport ait une durée de validité au moins égale à six mois après la fin prévue du séjour dans le pays.

Depuis le 1er janvier 2019, le gouvernement capverdien a annoncé que les ressortissants des pays de l’Union Européenne et du Royaume-Uni seront exemptés de visa pour des séjours courts (30 jours maximum). Les touristes concernés par cette exemption sont les ressortissants de l’Union Européenne, du Royaume-Uni, de Suisse, de Norvège, d’Islande et du Liechtenstein. Attention, la mesure ne s’applique que pour des séjours de 30 jours maximum: pour des séjours plus longs, l’obtention d’un visa est obligatoire et doit faire l’objet d’une demande sur le site gouvernemental.

Toutefois, les voyageurs devront préalablement effectuer un pré-enregistrement sur un site dédié (lien ici) au moins cinq jours avant la date de départ. L’inscription se déroule sur plusieurs écrans où le passager doit renseigner ses données d’identification, les dates de son séjour, ses contacts (téléphone et mail) ainsi que le lieu de résidence (hôtel). À la fin du formulaire d’inscription, le passager doit s’acquitter de la TSA (Taxe de Sécurité Aéroportuaire) pour un montant d’environ 3400 ESC (30.5 EUR). Elle doit être réglée par carte de crédit sur le site d’enregistrement préalable.

Quand toute la procédure est terminée, vous recevez un numéro d’identification à imprimer (ou à garder sur votre smartphone) et à présenter à l’arrivée au Cap-Vert, le document prouve que l’enregistrement a été validé et que la TSA a été payée.
Par ailleurs, tous les passagers doivent s’acquitter d’une TSA à taux réduit sur les vols intérieurs (150 ESC / 1,1 EUR).

–> Santé :
Les capacités médicales locales sont faibles et l’accès aux médicaments peut être réduit. Afin de faire face aux frais d’hospitalisation et aux dépenses de santé parfois très élevées à l’étranger, il est vivement recommandé de disposer d’un contrat d’assistance ou d’assurance rapatriement.

Le Cap-Vert ne présente pas de risques sanitaires particuliers et aucun vaccin n’est obligatoire. Il faut bien sûr être à jour dans ses vaccins (DTCP, hépatite B) et ses vaccins contre l’hépatite A et la fièvre typhoïde sont également conseillés.
Par contre si vous venez d’une région endémique vous devrez présenter un certificat d’immunisation contre la fièvre jaune (si vous avez transité par Dakar par exemple, ce vaccin étant obligatoire au Sénégal)

Paludisme : quelques cas isolés de paludisme sur l’île de Santiago et l’île de Boa Vista en saison des pluies (d’août à novembre). Cette transmission saisonnière et sporadique ne nécessite pas de traitement préventif (chimioprophylaxie). Si vous voyagez l’été, prévoir une bonne protection anti-moustiques. Par contre, en cas de fièvre survenant pendant le séjour ou dans les mois qui suivent le retour, il convient de consulter dès que possible un médecin.

Hygiène alimentaire : Il convient d’appliquer les précautions d’usage. Ne pas boire l’eau du robinet, éviter les glaçons, peler les fruits et éviter la viande de porc. Les estomacs fragiles éviteront aussi les coquillages. Et attention au grogue (le rhum local).

Mal des transports : Prévoir des comprimés pour le mal des transports, car les traversées en bateau,même les plus courtes(São Vicente – Santo Antão) sont remuantes et folkloriques !

–> Argent / DAB :
Le change Euros –> Escudo capverdien ne se fait que sur place. Il peut se faire dans les bureaux de change des aéroports de Praia ou de Sal, ou dans les banques. Attention ses dernières sont présentes sur chaque ile mais dans les grandes villes et ferment de bonne heure (15h00), ainsi que le samedi et le dimanche. Les agences bancaires qui pratiquent le change: la BCA, la banque Interatlantico, la Caixa Economica de Cabo Verde et la BCN.

Sur la plupart des îles les commerces et les taxis acceptent les euros, sur la base de 1 € pour 100 CVE. Pensez à partir avec de petites coupures, car on vous rendra la monnaie en escudo. La carte bancaire est peu utilisée dans les commerces.

Les DAB : Ils sont peu nombreux en dehors des grandes villes et pas toujours opérationnel. Attention aux commissions bancaires. de plus les retraits sont plafonnés

–> Téléphone :
Pour appeler de la France vers le Cap Vert : +238 (ou 00 238) et du Cap Vert vers la France : + 33 (ou 00 33). Mais attention, ces appels coûtent très chers. Si vous désirez appeler ou rester joignable, le mieux est d’utiliser une carte SIM locale. Votre téléphone doit être débloqué. Les opérateurs locaux :  CV Movel et Unitel T+
Achetez là plutôt en agence car elle vous configure sur place toutes les nouvelles données d’accessibilité avec lesquelles votre mobile doit être configuré. Gardez les revendeurs agrées pour les recharges par la suite.

–> Internet :
On peut trouver un peu partout (restaurants, hôtels, aéroports) des conexions wifi, mais la vitesse du réseau peut passer de plutôt bonne à aléatoire.

–> Electricité : 220 V – 50 Hz
Type de prise : (cliquez sur la lettre pour les visualiser) CF .

Contacts utiles

Police Secours  : + 238 800.11.34 (numéro national gratuit)
Protection civile  : +238 800.11.12 (numéro national gratuit)
Ambassade de France : Quartier du Plateau – 28 Tenente Valadim – CP192 – Praia – Tél. (238) 260 45 35 ou numéro d’urgence : +238 991 21 29
Consulat honoraire de France : N°11 Alto Santo Antonio – CP 1126 – Mindelo – Tél. (+238) 982 55 71

A savoir

Attention : Sur les vols intérieurs, attention à la taille des bagages en soute : 23 kg et 158 cm (hauteur + largeur + longueur)

– L’un des plus grands dangers au Cap-Vert est peut-être celui lié à la baignade. Si les courants sont trop forts, n’insistez pas et regagnez le rivage ; on déplore plusieurs cas de noyades. Par ailleurs, comme partout, on évitera de se baigner dans des eaux stagnantes en raison des risques de bilharzioses.

– On n’a pas l’habitude de se livrer au marchandage au Cap-Vert et toute tentative sera mal perçue.

– Le moyen de transport en commun le plus répandu est l’aluguer (collectivo Hyace). Taxis collectifs, très abordables mais aux horaires et trajets variables et qui partent quand il sont pleins.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.