A propos

Russie Capitale: Moscou
Langue : Russe,
Tatar et Tchéthène (*)

Alphabet : Voir la carte

Superficie : 17 098 242 km2
Population totale : 146,88 millions
Densité : 8,3 hab / km2

Devise : Rouble (RUB)
1 euro ~ 76 RUB
10 RUB ~ 0.13 euro

Fuseau Horaire (**) :
+ 3h00 à +14h00

Domaine internet : .ru

Indicatif Tél. :  + 7

Fête Nationale le 12 juin

(*) Le Tatar (3.2 %) et le Tchéthène (1%) sont aussi parlés
(**) : Fuseau Horaire : depuis 2014, 11 fuseaux horaires avec un passage définitif à l’heure d’hiver

Informations pratiques

Voir les infos pratiques pour se rendre en Russie (santé, visa, téléphone, …) présentées sur la page de notre voyage de 2018. Ici, nous abordons les infos concernant le voyage en train en Russie. Les Chemins de fer russes sont connus sous le nom de RJD ou RZhD (Российские железные дороги, РЖД ; soit tout simplement « les Chemins de fer russes)

Les gares

Moscou possède 9 gares, dont la majorité est localisée près des stations de métro du centre de Moscou. Il est important de noter la gare de départ et d’arrivée.

La gare Belorussky (Place Tverskoi – métro Belorusskaya, ligne 2)  pour les trains en direction de Smolensk, Minsk….

La gare Kievsky (Place de l’Europe – métro Kiyevskaya : lignes 3, 4 et 5) : si vous partez en direction du sud-ouest,et de Kiev.

La gare Kursky (Place de la gare Kursky – métro Chkalovskaya, ligne 10 ou Kurskaya, lignes 3 et 5) : Cette gare propose des trains en direction du sud-est, vers Vladimir et Nijni Novgorod et en direction du sud.

La gare Paveletsky (Place Paveletskaya – métro Paveletskaya, lignes 2 et 5) : Cette gare propose des trains Aeroexpress en direction de l’aéroport Domodedovo, mais aussi des trains longue distance pour Astrakhan, Baku, Balakovo, ……….. et d’autres villes au sud de Moscou.

La gare Rizhsky (Place Rizhskaya – métro Rizhskaya,  ligne 6) : Cette gare dessert seulement Riga et d’autres villes en Lettonie.

La gare Savyolovsky (Place de la gare Savyolovsky – métro Savyolovskaya, lignes 8A, 9 et 11). Cette gare propose uniquement des trains de banlieue.

La gare Leningrad (Place Komsomolskaïa – métro Komsomolskaïa, lignes 1 et 5) : de là vous prenez des trains en  direction du nord-ouest et du nord vers des villes comme Pskov, Saint-Pétersbourg, Tver, Novgorod, Petrozavodsk, Mourmansk, Tallinn et Helsinki.

La gare Yaroslavsky (place Komsomolskaïa – métro Komsomolskaïa, lignes 1 et 5) : Cette gare dessert Rostov Veliki , Serguiev Possad , Yaroslavl et Vologda. Cette gare est surtout le point d’entrée principal du Transsibérien, elle dessert plusieurs destinations en Sibérie, dans l’Extrême-Orient russe, en Mongolie et en Chine. (photo de droite)

La gare Kazansky (Place Komsomolskaïa – métro Komsomolskaïa, lignes 1 et 5) propose des trains en direction du sud-est, allant à Nijni Novgorod, Kazan …

Ces trois dernières stations (Leningradsky, Yaroslavsky et Kazansky) sont localisées sur une énorme place, officieusement connue comme la place des « Trois Stations ».

Les horaires des trains

Depuis 2018, les horaires des trains sont maintenant en heures locales, et non plus aux heures de Moscou comme c’était le cas auparavant.

Les trains

Quand on parle de Transsibérien (Транссибирская магистраль), on pense au train. Mais en fait, il s’agit du réseau de voies ferrées, reliant Moscou à Vladivostok. Les trains qui circulent sur ce réseau Transsibérien portent des noms correspondant à leur destination, aucun train ne s’appelle « Transsibérien ».

Selon leur destination d’arrivée et de départ, les trains prennent différents noms :

Tous les trains « Oural » relient Moscou à Iekaterinbourg via une ligne située au sud (par Kazan). Ces trains partent de la gare de Kazan à Moscou.

Les trains qui partent de la gare Yaroslavsky :
« Kama » pour la liaison Moscou – Perm   /   « Ienisse » pour la liaison Moscou – Krasnoïarsk   /   « Baïkal » pour la liaison Moscou – Irkoutsk. Ces trains passant par Perm roulent sur la branche nord du Transsibérien et se prolongent par la Sibérie à partir de Iekaterinbourg, jusqu’à Vladivostok

« Transmongol » pour la voie qui bifurque à Oulan-Oudé vers la Chine et Pékin via la Mongolie et Oulan-Bator
« Transmandchourien » pour la voie qui bifurque vers la Chine et Pékin en contournant la Mongolie par l’Est via Harbin.

Et bien sûr le « Rossiya« . De Moscou à Vladivostok, il traverse plus de 60 gares. C’est celui que nous avons choisi. (voir nos préparatifs). Ce train est parfois considéré comme le train principal de la Russie. Son trajet est le plus long, certainement le plus intéressant et traverse tout le pays d’ouest en est. « Rossiya » couvre la distance de 9259 km entre Moscou et Vladivostok pour une durée de plus de 145 heures soit presque 6 jours. Depuis 1992 tous les wagons du train sont peints dans les couleurs du drapeau de la Russie avec les armoiries d’Etat. 

Les classes de train

Il y a trois types de trains en Russie : les trains à grande vitesse (comme le « Sapsan »), les trains de nuit de luxe (comme le « Grand Express » et la « Flèche Rouge » qui circule entre Moscou et Saint-Pétersbourg) et les trains ordinaires.

Les trains comportent des voitures :

– Certains train ont des voitures de première classe, avec deux couchettes par compartiment dénommées spalny vagon (SV – en russe : СВ), appelé aussi liouks. Habituellement, une voiture première classe dispose de 9 cabines séparées et de 2 toilettes. Peut être agréable pour les longues distances et pour avoir un peu d’intimité.

– de seconde classe. Elle se compose de 9 compartiments avec quatre couchettes (2 en bas et 2 en haut) par compartiment appelées koupé ;

– de troisième classe, avec quatre couchettes par compartiment non fermé (avec des couchettes dans le couloir), appelées platskartny. (photo de droite)

La troisième classe se divise en espaces de six couchettes (pas de porte) ainsi que des lits dans le couloir. Ainsi chaque voiture se compose de 54 lits, disposés en groupe de 4 d’un côté et de 2 de l’autre, avec un couloir entre les deux côtés. Aux extrémités de la voiture il y a des toilettes. Il n’y a pas de vie privée dans ce type de transport et c’est plutôt bruyant, donc voyager en troisième classe est un choix pour ceux qui apprécient l’économie plus que le confort. Par contre c’est un très bon moyen de rencontrer des Russes.

Si vous réservez votre billet en platskart , évitez les siège 1 à 4 (à côté de la responsable du wagon, la Provodnitsa, et du samovar) et 33 à 36 (à côté des toilettes). Les couchettes dans la longueur sont numérotées de 37 à 54, les couchettes impaires étant celles du bas, plus courtes que les autres. Donc pour les grands, vous abstenir !

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.