Le Bivouac … Camp-Area

Le camp des Français !

Pour nous, venir à Bad Kissingen pour le salon Abenteuer&Allrad (Aventure et Tout-Terrain) n’est pas une nouveauté. C’est notre 7ème participation, cette année du 15 au 18 juin 2017. Vous pouvez (re)voir nos autres reportages et vidéos de Bad Kissingen en cliquant sur l’année choisie : 2010 2012 , 2013 2014 (vidéo), 2015 et 2016.
Mais cette fois-ci nous sommes organisés ! En arrivant le mardi après-midi, beaucoup d’emplacements déjà réservés, mais nous pouvons délimiter une zone qui va servir de « camp de base des Français ».  Nous avions prévus 3 à 4 véhicules, mais quand on aime on ne compte pas … nous serons finalement 6 véhicules, avec des soirées apéros très sympas. L’équipe de Desert-Tec nous a rendu visite, un peu médusée devant l’équipement du Toy de Claude. Ils ont baptisé Claude « Animation Man » devant ses performances à expliquer des branchements électriques pas très conformes.
Beau soleil mais pas de vent … pas possible de faire une séance de photographies aériennes par cerf-volant du bivouac.

Un tour sur le Bivouac

Les dimensions du Bivouac ont atteint une nouvelle dimension. Certains appellent ce bivouac le « Woodstock du tout-terrain ». Un champ supplémentaire a même été ouvert. Il y aura plus de 2 000 véhicules dès le jeudi, jour de l’ouverture du salon. Presque tous les continents du monde, Nouvelle-Zélande, Australie, États-Unis ou Afrique du Sud sont présents. Nous sommes toujours autant étonnés du grand nombre de véhicules, et tout se passe bien, chacun y trouve sa place.

Les « Gros »

L’avantage d’être au bivouac est que nous pouvons nous balader entre les véhicules et voir les « gros camions »… ceux que nous ne croisons que très rarement sur la route en voyage. ici c’est pour le plaisir des yeux.

Les « petits »

Il y a aussi de très nombreux aménagements sur des fourgons et des 4×4. Les chaises et les hamacs sont de sorties, d’autant plus que nous avons une super météo en vue. Du soleil, et encore du soleil avec un risque d’averses mais juste en soirée, et un seul jour.

Les « Originaux »

Trois pôles d’attraction à Bad Kissingen : la ville bien sûr, que l’on peut découvrir à pied depuis le bivouac, le salon, avec de très nombreux stands professionnels et le bivouac, avec des véhicules très particuliers, aménagés maison ou non, et pour certains difficilement immatriculables en France.

Le Salon …. Größte Off-Road-Messe der Welt

Jeudi matin, le salon ouvre ses portes. C’est un jour férié (Fête-Dieu). Il y a foule pour prendre les navettes qui montent au salon. Comme nous sommes là pour plusieurs jours, nous ne prenons la navette qu’en fin de matinée, équipés de nos « bracelets » magiques. Il s’agit de Dauerband, bracelets pour entrées illimitées durant tout le salon et que nous avons achetés directement au bivouac. Nous ne ferons donc pas la queue à l’entrée du salon.

Cette année est celle (une fois de plus) de tous les records : plus de 250 exposants internationaux sur 110.000 m², 56.500 visiteurs dont les plus éloignés viennent du Pérou ! Mais le salon, ce n’est pas que des chiffres, c’est aussi et surtout une ambiance.

Les « petits »

On peut voir toute sorte de véhicules et d’aménagements. Nous retrouvons avec plaisir le stand Desert-Tec. C’est chez eux qu’est né Woki, notre Toyota. Nous rendons aussi visite à une des rares sociétés françaises présentes sur le salon : Psi Azalaï. De très belles cellules, conçues en polyester, avec de belles finitions.

Les « gros »

Bien que hors budget pour nous, nous aimons aussi regarder les camions. Mais là il faut le permis poids lourd, et de quoi faire le plein à chaque sortie. De très belles réalisations. Toutefois, une nouvelle problématique sur ces nouveaux véhicules (et quelle que soit la taille) : les nouvelles normes anti-pollution, avec l’Ad-Blue et les problèmes rencontrés hors Europe avec un carburant de mauvaise qualité. Nous avons d’ailleurs consacré une de nos rubriques à ce sujet, à voir sur : Les normes Euro et leurs conséquences.

Les stands

Dès le le premier jour, le jeudi, le salon a accueilli 23 700 visiteurs puis 12 700 le vendredi, 12 100 le samedi et 8 000 le dimanche, dernier jour du salon. Si vous recherchez quelque chose en particulier, mieux vaut l’acheter durant les deux premiers jours. Stands, conférences, jeux, animations, workshop … Toute une vie dans les allées du salons.

Pour nous la grande nouveauté vient des toilettes : Nature’s Head Composting est un WC complètement autonome et surtout sans besoin d’eau. Au départ conçu pour les bateaux, il arrive dans le monde du Tiny House et du véhicule de voyage. Son principe : agit comme un mini écosystème en séparant les matières liquides (le pipi) des matières solides, dans deux réservoir différents. On peut vider ainsi le réservoir liquide (environ quatre jours d’utilisation par personne, si utilisé exclusivement). À l’intérieur du réservoir des solides, il y a de la mousse de tourbe ou de la fibre de noix de coco. La séparation des deux réservoirs permet aux solides d’être compostés en humus. Respectueux de l’environnement. Pas d’odeur. Facile à installer ces nouvelles toilettes. Pas encore de revendeur en France mais à suivre ….

La restauration

Les repas font aussi parti du voyage. Certains véhicules (les plus gros) ont des cuisines extérieures et/ou des planchas intégrées. Judicieux. Notre petit Woki a quand même un petit BBQ !
Bon ce n’est pas le tout, marcher dans cet immense salon, çà creuse… Nous retrouvons nos amis Michel et Cathy pour un petit tour du côté de la restauration rapide : bratwurst – pommes frites et bière. (on peut demander les frites sans sel)

La 20ème édition du « plus grand salon d’aventure et tout-terrain dans le monde » se déroulera du 31 mai au 3 juin 2018.

4 Comments

  1. bonjour, vous voyant tres habitué de la manifestation pourriez vous me dire s’il est possible lors de ces 3 jours de proposer mon camion à la vente, existe t il un parking en particulier pour les gens qui vendent leur vehicule où est ce uniquement une concentration de voyageurs de tous types merci de votre réponse

    • Bonjour Guy
      Vous pouvez mettre votre véhicule en vente au niveau du bivouac. Pas de parking en particulier, car tous les véhicules se placent comme ils le souhaitent, voire comme ils le peuvent. Le mieux c’est de se mettre près de l’entrée avec une grande pancarte.
      Cordialement et bon salon
      Patrick et Patricia

  2. Super compte rendu. Je voulais y aller depuis quelques années mais c’est décidé je note les dates pour 2018. Peut être nous verrons nous ?
    J’y serai avec mon fidèle fourgon camping car Dangel. Petit joueur par la taille et la prestance mais néanmoins grand voyageur !
    À bientôt donc…

  3. Pat17 Patrice Arluison

    Merci pour ce nouveau compte rendu.
    J’y étais l’année dernière, j’y retournerai volontiers.
    Super la possibilité de « réserver » une zone pour les français. Mais il faut si possible savoir combien on sera et qu’il y en ai au moins un qui arrive en avance pour occuper le terrain.
    L’année dernière nous étions arrivés la veille au soir de l’ouverture et c’était déjà tout plein.
    On avait réussi à se garer sur un parking derrière la patinoire.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.