Dakhla, le marché

Éloignée des hauts lieux touristiques traditionnels du Maroc, la ville offre encore une vraie authenticité. Le marché municipal El Massira de Dakhla regorge de produit frais. Nous sommes surpris de voir des étals de poissons, de viandes, d’abats aussi garnis et surtout aucune odeur désagréable et pas une mouche ! Il y a une grande diversité de poissons et coquillages, des soles vivantes et des poissons de plus de 18 Kg.

« Les produits de la mer sont la ressource économique la plus intéressante de la ville, puisqu’elle est considérée comme le premier fournisseur au niveau du marché national et même sur plusieurs marchés étrangers tels que l’Europe et certains pays de l’Asie avec une production qui dépasse 40% de l’ensemble des richesses maritimes du royaume ». L’exploitation d’huîtres de Boutalha, à 25 kilomètres au nord de Dakhla est un véritable trésor économique pour la région.

Nous ne sommes pas vraiment attirés par les abats, et préférons acheter des légumes et des épices pour faire un couscous maison dans Woki. Les vendeurs sont super sympas et les prix sont les mêmes pour nous que pour les locaux. En dehors du marché couvert, plein de petites boutiques et de vendeurs de rue. On trouve de tout, des chaussures, des téléphones, des paraboles jusqu’à 1.80m de diamètre (pour les étrangers du PK 25 qui veulent capter les chaînes de TV).
Décidément nous apprécions cette ville, elle devient vite un coup de cœur.

2 Comments

  1. Marie Sacchi

    On vient d’arriver et le coup de cœur se fait déjà sentir !!!! Bonne continuation à vous….

  2. Dakhla…ces découvertes chaque jour différent , on ne s,y ennuie pas,un vrai bonheur ,bonne route les amis.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.