Vendredi 6 Juillet, journée mémorable !

De Kosh Agach à Tashanta, dernière ville Russe avant la frontière Mongole, c’est une longue route droite désertique. Nous sommes à plus de 2000 m d’altitude.

10h00 : arrivée au poste frontière Russe, en sortie de ville. Mais le poste est fermé, une longue file de voiture et camionnette en tout genre commence à se faire. Il est vrai que c’est le WE et que dans quelques jours c’est la fête du Naadam. On aurait peut-être dû prévoir un autre jour. Devant nous, parmi les touristes un couple d’Anglais en land, et un couple de Québécois.

12h00 : nous n’avons pratiquement pas avancé. Les voitures entrent au compte goutte.

14h55 : on passe le premier poste pour sortir de Russie. C’est le poste « Driver Control » . Woki aussi à droit à un contrôle bien sévère, tous les placards sont regardés, les médicaments examinés et nous devons expliquer à quoi ils servent. Et c’est sans compter le berger allemand qui vient renifler tous ce que nous avons dans nos placards. Un gros chien dans petit Woki avec 2 militaires …. C’est la pagaille. Par contre aucun d’entre eux n’a voulu ouvrir le coffre Toilette WC…. comme c’est bizarre. Mais le tout dans une ambiance bone enfant.

16h00, on passe le dernier poste Russe. Une dizaine Km de Noman’s land côté Russie avec une route correcte. 16h10 : Noman’s land côté Mongolie et là c’est une route bien défoncée qui nous accueille sur 10 Km. Puis on aperçoit le premier poste frontière Mongole. Certains petits malins passent à droite et à gauche, sur la file normalement réservée à ceux qui viennent d’en face. Et c’est le gros, mais très gros bordel. Les esprits commencent à s’échauffer. Certains en viennent aux mains.

16h50 : premier enregistrement du véhicule et récupération des formulaires à remplir. Dis comme cela, cela paraît simple, mais c’est ne pas connaître l’incivilité mongole au poste frontière ! On passe en vrac ce qui énerve la jeune douanière. Conclusion, les portes ne s’ouvriront que lorsque que nous aurons tous étaient enregistrés. Elle a du mal à comprendre qu’à l’arrière de Woki, il n’y a pas de siège passager mais un lit, une cuisine …

17h50 : les portes ne s’ouvrent que pour 5 à 6 véhicules à la fois. Je n’ai pas mis la date d’entrée dans le pays, je ne suis pas sûre de passer ce soir.

18h30 : On mange quelques biscuits. on est toujours au même endroit.

18h40 : on a payé 50 roubles pour la désinfection des pneus de Woki. C’est un tout petit bassin, pas assez long pour faire toute la surface du pneu ! Les portes s’ouvrent enfin pour nous, de justesse.
Et là c’est le circuit infernal de l’organisation Mongole : Il faut 3 tampons pour le véhicule, donc 3 personnes différentes qui viennent le voir, encore faut-il le savoir.  Patrick s’y colle, pendant ce temps je vais à l’enregistrement des passeports, mais il lui faut le sésame aux 3 tampons et le driver. Bon comme je n’ai ni l’un ni l’autre je retourne au bout de la queue.
19h30 : Nos visas sont visés. on s’apprête à quitter la douane et rejoindre WoKi pour partir. Mais un militaire nous arrête. Problème visa. Ils ne comprennent pas « Enter before 26 Juillet », mais non ce n’est pas la date où nous devons entrer. Nous suivons le militaire, de bureau en bureau, mais tous fermés. Il finit par scanner notre passeport et nous laisse partir.

20h15, pour rejoindre Olgii, on fera la route avec les Québécois, de nuit c’est plus prudent. Mais c’est sans compter le dernier petit kiosque qui veut nous faire payer une assurance et une taxe pour la route. Le ton monte, nous sommes assurés chez Marie (comme les Québécois) et sommes déjà assurés pour la Mongolie. 15minutes de vives discussion, et nous finissons pas ne payer que la taxe pour la route (50 roubles)

20h30 : Welcome in Mongolia

 

3 Comments

  1. Jean Luc Desanglois

    Le passage de la frontière Russie/ Mongolie est assez extraordinaire… goudronné jusqu’à la grille en Russie, puis soudain, la prairie … On vous suit depuis le Brésil bravo vous avez bien roulé …..

  2. Joel Lassey

    Bonjour ca me rappelle des souvenirs mais vous aller ou comme ça bon voyage et faite attention a vous

  3. 2017, même lieu, même date, même heure, même situation, nous avons mis 4h pour franchir la frontière en jouant des coudes avec d’autres touristes pour franchir la porte du poste Russe. Dans quelques jours c’est le Naadam ! la frontière va fermer pour plusieurs jours. Je vous souhaite bon courage et beaucoup de patience, amicalement.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.