Vladimir

Mercredi 25 mai
Nous avons passé la nuit sur un parking en ville, surveillé par un gardien très bavard, qui voulait nous offrir du thé, mais il est déjà tard. Puis journée sans trop de route, avec visite de Vladimir et de Suzdal.
Vladimir est situé à 178 Km à l’est de Moscou. Ville très animée où nous flânerons un bon moment. La Porte d’or, monument qui a été ajouté à la liste du « Patrimoine mondial de l’UNESCO » en 1992, ressemble à un arc de triomphe. Elle a été bâtie pour protéger la ville. Juste en face,  un bâtiment en brique rouge.
A droite la Cathédrale de l’Assomption, en pierre blanche. Après un incendie en 1158, elle fut restaurée et surtout élargie de quatre dômes extérieur. Elle est magnifique. A droite, une statue de Lenine, nous en verrons beaucoup sur notre route. Puis nous prenons la route de Suzdal. De nombreuses petites maisons en bois très colorées tout au long de la route.

Suzdal

Mais nous ne sommes pas au Club M.. , et il faut trouver de l’eau, à défaut de camping. Une Babouchka nous indique une pompe. Patrick fera plusieurs A/R avec le jerrican pour faire le plein du Toyota. Ensuite nous trouverons un petit parking et nous nous installerons discrètement dans un coin. Occupation de cette fin d’après-midi : lessive et douche extérieure, à l’eau froide. (Joël, nous n’avons pas encore utilisé ton système, mais ça viendra !) L’avantage c’est qu’on ne traîne pas et qu’on utilise peu d’eau. Patrick va bientôt pouvoir poser dans le calendrier des Rudbymen !! Pas si facile que ça la vie des Robinson Crusoé.

Jeudi 26 mai
Il a plu une bonne partie de la nuit et ce matin il y a beaucoup de vent. Puis ciel entre nuage et soleil mais toujours avec beaucoup de vent qui donne une impression de fraîcheur.
Suzdal est une ville qui vaut le détour, de taille humaine dans une ambiance champêtre. A la fin du XVII ° et durant tout le XVII° siècle, de riches marchands ont financé la construction de nombreux édifices. Aujourd’hui Suzdal compte encore une trentaine d’églises, cathédrales… On est tenté de toutes les photographiées, chacune ayant son charme. On a retenu plus particulièrement l’église Notre-Dame-de-Smolensk en face de l’enceinte du monastère du Sauveur.

En redescendant la rue principale on fait une halte pour goûter une boisson traditionnelle, la medovoukha, sorte d’hydromel qui nous rappelle celui de notre copain Claude Gilles. On l’accompagne de savoureux petits Blinis Russe.

Puis un tour au marché où l’on fait quelques achats fruits et légumes. Il y un vendeur de tapis qui peut couper la longueur souhaitée et faire les finitions sur place. Une mamie qui nous propose un chaton pour 1 rouble ! Par contre nous éviterons le poisson qui a la couleur du poisson fumé mais qui est (censé) être frais.
Toute la ville est agréable. Les maisons ont des sculptures en bois et des fenêtres décorées. On va déguster notre première vodka russe (un petit verre pour deux) et du caviar (de saumon) dans le Trapeznaya v Kremle. Ok, on est des « petits joueurs » par rapport à nos voisins de table russes, 4 bouteilles de Vodka à 5 ! et cul sec à chaque verre. De magnifiques Samovar décorent la salle.

En entrant dans l’enceinte du Kremlin, on découvre la cathédrale de la Nativité de la Vierge, superbe avec ses coupoles bleues pailletées d’or. Une partie est en réfection, avec des échafaudages de fortune ! Il y a la aussi, le palais de l’archevêque et dans ce palais, on confirme, un très bon restaurant : le Trapeznaya v Kremle.
Le soleil a fait son retour, on fait le tour du Kremlin pour découvrir l’église Saint Nicolas, vieille église en bois, qui provient du village de Glatovo, construite en 1766, et remontée à Suzdal. Nous avons été très tentés de sortir nos cerfs-volants pour nos premières photos aériennes, mais le vent et très instable et on doit aussi reprendre la route. Nous avons encore quelques milliers de Km à faire !

Nous repartons de Suzdal, en complétant notre réservoir d’eau. Info pratique les bornes d’eau se trouvent derrière la poste (ul.Enguesla) et près du parking en face la « galerie marchande ». Elles sont reconnaissables ce sont des bornes bleues. A ne pas confondre avec les bornes d’eau des pompiers !
Nous reprenons la route, la M7, direction Niznij Novgorod. Certaines stations services affichent le diesel à 19,20 rb (soit 0,48 euros). C’est le plus bas jusqu’à présent rencontrés, mais il existe deux type de gasoil, l’autre est aux alentours de 23 roubles. Nous avons fait le plein avec les deux sans différence de consommation. Après explication nous ferons maintenant le plein avec le second, qui est un « gasoil euro4 » alors que le moins cher est un gasoil de moins bonne qualité.
19h30, arrêt sur un parking pour dîner. Nous sommes attaqués par une horde de moustiques, très certainement entraînés par Ivan le Terrible. Ils sont plusieurs dizaines dans le Toyota. Les chasser est une occupation à temps plein !

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.