Avant la création de Porto Novo, 1964, le petit port de Ponta do Sol était le seul aménagé sur Santo Antão, et pourtant dangereux d’accès. Il y a été aménagé une esplanade et une rambarde en pierre pour le protéger de la houle et du courant violent. C’est cet aménagement lui a valu son nom de Boca da Pistola (la bouche du pistolet), et qu’il faut franchir pour enter et sortir de ce tout petit port.

Pour nous, en plus des balades en villes, l’une des principales animations de Ponta do Sol c’est la sortie des pêcheurs en mer. Nous ne nous lassons pas de ce spectacle. Bien qu’il soit petit, ce port est toujours très actif et un lieu de vie.

Aujourd’hui l’accès à la mer reste difficile surtout depuis une grosse marée fin 2018 qui a endommagée la jetée. Les pêcheurs locaux disent que le béton de la dalle avait été abîmé par la machine qui avait effectué les travaux de dragage de la « baie » de Boca da Pistola. La mer agitée avait fait le reste, endommageant la dalle de béton qui pourrait ainsi causer de graves dommages, surtout en période de marée basse. Des fonds ont été débloqué pour sa reconstruction.

Avec peine, les pêcheurs remontent les barques via le plan incliné, entre les filets et les casiers. Nous ne sommes pas les seuls à attendre le retour des pêcheurs à leur retour … les chats nous tiennent compagnie.

La construction d’un nouvel embarcadère de pêche à cet endroit est une vieille revendication des pêcheurs de Ponta do Sol qui considèrent cette infrastructure comme essentielle pour une navigation plus sûre et pour la solution des problèmes que présente Boca da Pistola.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.