Samedi 16 juin, grosse journée en vue. On prévoit de visiter le Musée Central Naval. De notre station de Métro Gostiny Dvor, cela fait une trotte … et même en longeant la Neva, il fait très chaud. Heureusement que nous avions eu l’info la veille, il n’est plus dans l’ancienne bourse, Il est maintenant vers Marinski.  Pour celui qui aime les maquettes et l’histoire de la marine, c’est un incontournable, ne serait ce que pour la richesse de ses collections, plus de 1 850 maquettes. Il a été fondé en 1805 à partir des collections de Pierre le Grand et de l’Amirauté de Saint-Pétersbourg. Des maquettes géantes et très bien réalisées complètent des tableaux. Les panneaux sont en Russe, mais des écrans tactile donnent des explications en anglais.

Nous retournons vers le centre, vers la cathédrale Kazan, édifiée entre 1801 et 1811 pour le tsar Paul 1er par Vorokhine. Le monument est la copie du Vatican de Rome. Son dôme culmine à 76m et elle comporte 96 colonnes en demi cercle. Bon, tout cela nous a donné faim. Un bon bortsch, accompagné de vodka, évidemment ! Mais nous ne faisons pas que boire et manger, bien que la nourriture soit excellente.

Dimanche 17 juin, nouvelle mission : l’Ile de Petrogradshaya, la forteresse St Pierre et Paul et le cruiser Aurora. Avec un seul changement, le métro nous emmène sur l’île.

Le célèbre croiseur Aurora  est le symbole de la Révolution d’Octobre 1917 (selon la légende, c’est un tir à blanc de l’artillerie du navire qui donna le signal de la prise du Palais d’Hiver, la résidence impériale). S’en est suivi un épisode dramatique dans l’histoire de la Russie et a marqué le début de plus de 70 ans de leadership communiste.
L’Aurora est
ouvert au public depuis 2016, après pratiquement deux ans de restauration, avec une nouvelle exposition interactive. Il a été construit entre 1897 et 1900 par la « Nouvelle Amirauté » à Saint-Pétersbourg et a rejoint la flotte baltique russe en 1903. Le navire mesure 126,8 mètres de long et 16,8 mètres de largeur pour un poids de 7 600 tonnes.
Aujourd’hui, le croiseur possède le statut de navire numéro un de la marine nationale russe. On a pu lire ceci hier au musée de la Marine : « L’Aurora a survécu à la bataille de Tsushima (point d’orgue de la guerre russo-japonaise de 1904–1905), à deux révolutions et deux guerres mondiales ». En plus du pont supérieur, il y a 9 salles d’expositions dans les entrailles de la bête.

Les journées sont très longues, d’autant plus qu’il n’y a presque plus de nuit. Ici, on les appelle les nuits blanches. Alors en quelques jours, nous pouvons faire pas mal de Km, je me répète …. mais nous n’avons pas arrêté de marcher ! Et pas mal de pause dans les magasins.

Notre station de métro est au pied du célèbre Gostiny Dvor, dont elle porte le nom. Cela signifie «Cour des invités». C’est l’impératrice Elizabeth qui a eu l’idée de faire construire une seule arcade centrale qui deviendrait le principal lieu de commerce de la capitale impériale russe – le Bolchoï («grand») Gostiny Dvor. Il a deux étages et une cour intérieure. Il y a environ 180 petits magasins, côte à côte. On y trouve de tout.

Un autre grand magasin, « Au Pont rouge », situé dans un bâtiment construit en 1906 – 1907. Pour info, jusqu’au 1919, le magasin « Au pont rouge » était le plus luxueux de Saint-Pétersbourg, la capitale de l’Empire russe. Après la révolution, le magasin fut nationalisé et devint une manufacture de textile produisant les vêtements pour les hommes. En 2011-2012, le bâtiment fut entièrement rénové. En 2016, le magasin de luxe fut de nouveau ouvert au public. Depuis quelques mois, au dernier étage, des cours de cuisine sont disponibles.

Mais le plus surprenant, juste en face du Gostiny Dvor dans un passage débouche sur un endroit incroyable ici. Des ruelles qui ressemblent à un souk turc ou marocain, avec plein d’échoppes qui vendent de tout.

Avant de reprendre la route, plein de gasoil (45 roubles/litre) et des courses chez Auchan. On va goûter au poisson séché à l’apéro, mais le soir car dans la journée c’est Zéro alcool pour conduire

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.