Après un sérieux orage, le vent assez fort pousse les nuages et nous laisse un beau ciel pour découvrir le centre historique de Vologda. La ville tient son nom du fleuve qui la traverse. Dans l’ancien russe, Vologda signifiait « eau claire« . De grands monastères y ont été érigés dès la fin du XIII° siècle. Sous Ivan le Terrible, le projet de construction d’un Kremlin plus grand que celui de Moscou vu le jour. Les travaux commencèrent en 1565, mais ne furent jamais terminés car Ivan le Terrible changea d’avis.
C’est de Vologda que l’expédition victorieuse de Pierre le Grand, au XVII° siècle, partie affronter la flotte suédoise. Tout cela pour décrire l’importance de cette ville à travers l’Histoire. Elle devint même « Capitale diplomatique de la Russie » pour quelques  mois en 1918. Aujourd’hui il reste un magnifique Kremlin, avec de nombreux édifices religieux, dont la cathédrale Sainte Sophie et la cathédrale de la Résurrection. À Vologda, 193 monuments d’architecture et d’histoire sont classés monuments culturels d’importance fédérale. Nous avons croisés beaucoup de jeunes peintres reproduisant les cathédrales

Vologda est aussi réputée pour son artisanat de dentelle (kroujevo). Près du Kremlin, il y a le musée de la dentelle. Après avoir servi d’ornement pour les vêtements de fête du XIXe siècle et avoir été utilisé pour la réalisation de portraits des leaders soviétiques, cet art délicat inspire aujourd’hui largement les créateurs de mode russes.
En russe, le mot désignant la dentelle, « кружево » / « kroujevo », provient du verbe « encercler », et correspond donc bien à cette idée de décorer les bords d’un vêtement ou d’un quelconque objet.

La dentelle de Vologda est entièrement faite à la main à l’aide de fuseaux en bois et de fils de lin ou de coton. Qu’elle soit destinée aux grands événements ou à un usage quotidien, la dentelle décore les nappes, les serviettes, les capes, ou encore les habits de mariage. Traditionnellement, lors des fêtes, les jeunes femmes ornent également leurs épaules de châles en dentelle. Et dernièrement, la chanteuse Beyoncé est apparue dans son clip Jealous vêtue d’une cape de dentelle conçue par Ulyana Sergeenko. De quoi vraiment relancé cet art.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.