Lors de ce voyage, nous avons pris le temps de découvrir Moscou. Quand on arrive par la route, ce qui surprend ce sont les différents périphériques qui entourent la ville. Le plus à l’extérieur est l’autoroute MKAD (Московская Кольцевая Автомобильная Дорога ou en français « voie périphérique automobile de Moscou »). Cette autoroute périphérique est ouverte depuis 1961. Elle a été élargie en passant de 4 à 10 voies, en 1997. Elle se trouve à 15 km du centre ville et court sur 109 km. Il y a ensuite le « Troisième anneau routier de Moscou« , construit en 2004. Pour passer plusieurs jours à Moscou en toute tranquillité nous avons pris une chambre d’hôtel au niveau d ce 3ème anneau, près du métro Tulskaya.
En se rapprochant du centre ville, il y a l’Anneau des Jardins (limite extérieure du Moscou historique – 15,6 km de rayon) puis ceinturant le centre historique : l’Anneau des boulevards (1,6 km de rayon).
Malgré tous ces périphériques, censés désengorgés la ville, Moscou figure aujourd’hui parmi les villes les plus embouteillées au monde. En même temps cela n’est pas très surprenant. Avec plus de 12 millions d’habitants intra-muros, Moscou est la plus grande ville d’Europe. Contrairement à Paris, Moscou a incorporé ses banlieues comme faisant partie de la ville. On y compte 18,5 millions d’habitants dans l’aire urbaine. Pour désengorger la ville il est prévu la construction d’un nouveau périphérique, le « TsKAD », périphérique très élargi de 600 km de long, à 45 km du Kremlin, qui permettra d’éviter la zone centrale de Moscou (fin des travaux en 2020).
Voilà pourquoi avec un tel réseau routier on a préféré utiliser quotidiennement les transports en commun. Et on a le choix : le fameux métro de Moscou (voir notre reportage), les trains de banlieue,  des lignes de bus, de tramways et de trolleybus…. il y a même un parc important de Velobike et de trottinettes électriques en libre service. pour fin 2018 : 25 points de location qui proposeront près de 1 650 trottinettes.

Mais Moscou c’est aussi un cadre de vie, avec de nombreux et très agréables parcs et espaces verts toujours très propres, bien entretenus (voir Parc Gorki). Lors de nos balades, en métro ou à pied en ville, nous n’avons jamais eu de sentiment d’insécurité. La présence policière est visible au centre ville comme dans le métro. Mais paradoxalement, on n’a pas l’impression d’une ville « policée ». A l’entrée du métro, par exemple, il peut y avoir des personnes qui scannent les passagers, ou des portiques détecteurs de métal. Sur les quais la police patrouille régulièrement. Justement, dans le métro connexion Wi-Fi gratuite, mais aussi dans les bus, les cafés, aéroports, bibliothèques, universités, parcs. Moscou, ville hyper connectée, dont la 5G est en cours de déploiement.

Durant tout notre voyage en Russie, nous avons eu plaisir à découvrir la diversité des plats russes. Que ce soit en Sibérie ou ici à Moscou, la cuisine russe est délicieuse. En dehors de Teremok, fast-food russe à base de crêpes, on goûte aux shawarma de poulet et pita, dans de petits kiosques. Mais notre meilleur souvenir culinaire à Moscou restera de fabuleux koulibiac de saumon. Dans beaucoup de restaurant, les toilettes ont une douchette murale, permettant un autre type d’hygiène, très prisée en Inde et au Japon et ici il y à beaucoup de touristes asiatiques ! Beaucoup de boutiques à souvenirs, comme les matriochka caricaturales d’hommes politiques.

Devant nous, le célèbre théâtre Bolchoï, « Grand Théâtre », reconnaissable avec ses colonnes blanches, c’est la scène la plus prestigieuse de Moscou. Ce qui nous a impressionné en Russie, et que l’on retrouve aussi à Moscou, c’est la place des enfants. Dans tous les centres commerciaux il y a des animations pour ces chères petites têtes blondes : patinoire, petit train, voiture de pompier …. Mais ici, à Moscou, sur la place Loubianka (Лубя́нка) il y a le paradis des enfants : Де́тский мир , Detsky Mir (le monde des enfants). Un bâtiment de 6 étages consacrés aux enfants. C’est le plus grand en Europe de ce genre. Il y a des magasins de jouets, de vêtements, des animations dans les allées, une librairie spécialisée, des spectacles …. et chez le coiffeur, les sièges sont simplement remplacés par des petites voitures. A l’intérieur une immense horloge et de l’extérieur cet ensemble de 7000 m2 est immense.

Sur la même place un autre bâtiment nous interpelle. C’est celui qui abrite actuellement le FSB (Service fédéral de sécurité de la fédération de Russie), héritier du célèbre KGB. Une autre institution … La Douma (Parlement de Russie, là où siègent les députés). L’édifice se trouve en plein coeur de Moscou, sur la place du Manège. On ne peut pas y entrer mais un guide de la ville de Moscou, publié en 1937 en donne une description : « .. façade gris clair avec le blason en stuc de l’Union Soviétique. Le rez-de-chaussée et les trois entrées sont incrustées de pierres de labradorite et de granit de Carélie. Le bâtiment est finement décoré à l’intérieur « . Nous pouvons apercevoir au-dessus de la porte principale, l’aigle à deux têtes, symbole de la puissance des tzars. Mais surtout garées devant la Douma des voitures dont Patrick ne se lasse pas : BMW V8 bi-turbo, Mercedes-Benz Maybach S-class… Il faut savoir que l’an dernier, en 2017, 1 440 voitures de luxe on été vendues en Russie, dont 70% à Moscou. Des boutiques de luxe mettent en avant certains modèles Mercedes, Bentley, Rolls .. Ici pour certains c’est le luxe ostentatoire, la dévaluation du rouble n’a pas atteint tous les Russes. En Russie, les gens qui ont de l’argent ont pris l’habitude de le montrer.

Moscou c’est la ville de la démesure … par sa taille, par ses transports, par son architecture, par le nombre de ses habitants, par ses espaces verts, par son offre culturelle …. Nous n’avons pas pu tout voir, et notre envie d’y retourner est grande, et pourquoi pas en hiver, pour découvrir un autre visage de Moscou !!

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.